[BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par David le Jeu 7 Avr - 13:59

Au 04/05/11

A la communauté étudiante,

Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration.

Nous vous fixons d'ores et déjà un rendez-vous :
- Ce MERCREDI 6 AVRIL 13h00 devant les PUB (ou 14h00 à la Gare du midi) : point d'orgue de la campagne Wendy contre-attaque, est organisée une manifestation pour le refinancement de l'enseignement supérieur et la baisse du coût des études (en ce compris les coûts secondaires).

Qu'avons-nous fait ces dernières semaines ?

1° Pour l'année prochaine, 3 décisions ont été prises pour améliorer l'encadrement des 1200 BA1 de médecine : 1° une série de cours seront dédoublés, 2° certains seront temporairement donnés au bâtiment K sur le campus du Solbosch, 3° entre 250.000 et 300.000 euros serviront à l'embauche d'assistants. Le reste de l'argent, à peu près 300.000 euros, débloqué par Marcourt (ministre de l'enseignement supérieur) pour la Faculté de Médecine servira à construire un auditoire à grande capacité très prochainement sur le campus Erasme.

2° La Commission des affaires sociales étudiantes a mis un accord de principe sur le financement du parrainage social par l'Université. Les modalités de financement et les objectifs du parrainage restent à fixer par un groupe de travail sur la pédagogie.

3° Depuis le 15 mars, une sandwicherie supplémentaire a été ouverte sur le Campus Erasme particulièrement mal fourni du point de vue alimentaire. Nous avons également réétudié les subventions que l'ULB mettait sur chaque repas aux restaurants universitaires. A présent, les prix sont identiques sur tous les campus.

4° Le nouveau règlement d'attribution des logements a enfin été voté. En mettant en place : i) un plafond d'années de logement, ii) ainsi que des clés de répartition : iii) Bachelier, Master, Primo-arrivant, aide sociale, ce règlement garantit a) une plus grande transparence dans les règles d'attribution, b) une répartition plus équitable. Aussi, nous suivons de très près les pistes de construction de nouveaux logements - d'ici 5 ans, le parc de logement devrait avoir considérablement augmenté.

5° Fin janvier, nous avions organisé et participé à la révolution de la frite qui a ramené près de 2000 étudiants uniquement sur Bruxelles, nous ne pouvons que déplorer l'absence de soutien, pour ne pas dire la quasi hostilité, des autorités.

6° Ce mercredi 16 mars, nous avons également soutenu une manifestation organisée par la FEF et le CIUM contre tout test sélectif en Faculté de Médecine, un nombre important d'étudiants de médecine en Communauté française étaient présents.

Que comptons-nous faire ?

Actuellement nous avons 7 dossiers prioritaires, toute aide est la bienvenue !

1° 36 heures entre chaque examen et la consultation des étudiants pour leur constitution,
2° la réduction du coût supports de cours et leur disponibilité,
3° le devancement de cursus,
4° la refonte des procédures d'organisation d'événements à l'Université, en vue d'une plus grande liberté d'expression et de réunion,
5° l'uniformisation des règlements généraux des examens et leur amélioration,
6° des avis pédagogiques uniformisés dès l'année prochaine,
7° l'amélioration du règlement de recours contre le refus d'inscription,
8° la redynamisation des foyers culturels.


Le Bureau des Etudiants Administrateurs (BEA) représente les 23.000 étudiants de l'Université libre de Bruxelles dans les organes centraux (Conseil d'administration et Commission).


Dernière édition par David le Mar 31 Mai - 13:02, édité 1 fois

David
Admin
Admin

Messages : 485
Date d'inscription : 17/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par David le Mar 31 Mai - 13:01

Au 30/05/11

Etudiant, Etudiante,

Voici les derniers projets sur lesquels nous, Bureau des Etudiants Administrateurs (BEA), travaillons actuellement, dans un climat parfois difficile (cf. conclusion du présent mail).
Lundi 13 juin, tu es le bienvenue à l'Assemblée Générale pour en discuter et en proposer - rendez-vous à 18h30 devant les PUB.

1) Appel à projet : Le BEA lance un appel à projet sociaux avec à la clé, le financement de l'initiative par l'ULB. Si tu as une idée, un projet qui bénéficierait directement à des étudiants (un maximum d'étudiants), n'hésite pas et envoie nous ton idée sur ulb.bea@gmail.com avant le 10 juillet 2011. Nous sélectionnerons ensuite les meilleurs projets et les défendrons dans les instances adéquates. Exemples de projets : dépistage gratuit des IST, service photocopie étudiant sur Erasme.

2) Carte étudiant : Une réflexion est entamée au sein du BEA sur les possibles évolutions de notre carte étudiant et plus particulièrement sur les aspects électroniques et commerciaux de celle-ci. Si tu souhaite t'emparer du débat et être associé à la discussion, rejoins nous le 27 juin à 14h au BEA (bât. V, 5ème). Actuellement, nous avons obtenu des autorités, qu'aucune décision ne soit prise avant la rentrée académique.

3) Test d'aptitude généralisé : J.-C. Marcourt, ministre de l'enseignement supérieur, a pour projet d'instaurer un test d'aptitude généralisé à l'entrée de l'Université. Pour rentrer à l'Université, 1° il faudrait passer ce test, 2° en cas d'échec, on pourrait tout de même s'inscrire à l'Université, mais la session de janvier de première année deviendrait obligatoire. Le BEA et le Conseil d'administration se sont positionnés contre cette proposition.

4) Examens d'entrée en sciences médicales (médecine, dentaire, vétérinaire) : J.-C. Marcourt entend également instaurer un examen d'entrée dans ces filières où l'on crie pourtant à la pénurie. L'échec à cet examen contraindrait à suivre une année supplémentaire avant de pouvoir accéder au cursus normal. Si le BEA a pris position contre cette proposition, le Conseil d'administration a préféré ne pas réagir à l'actualité.

Le but de ces mesures n'est aucunement la promotion de la réussite, mais bien plutôt la diminution du nombre d'étudiants - et par là l'allègement du budget consacré au financement des Universités. Le nombre d'étudiants réussissant n'augmentera probablement pas, au mieux, la proportion du nombre d'étudiant réussissant sera améliorée, puisqu'il y aura eu un filtre social à l'entrée. De telles épreuves auront un effet dissuasif sur bon nombre d'étudiants - et particulièrement ceux issus de condition modeste. Pour rappel, il n'y a que 2% de fils d'ouvriers à l'Université*.

5) Liberté d'expression :
Le BEA est outré par la prise positions des autorités académiques face aux accusations d'antisémitisme dont est victime le cercle Solvay. L'ULB peut-elle encore résister à la pensée dominante ? Nous tenons à soutenir le Cercle Solvay, pour les "affaires" du baptême et du caducée, et par là-même réaffirmer le droit à la polémique et à l'impertinence, sceau de notre Alma Mater. Nous sommes actuellement en train de réformer la procédure permettant d'organiser des événements au sein de l'ULB.

6) Fédération des Etudiants Francophones (FEF) :
- Ces derniers temps, la FEF a été publiquement attaquée. Bien que nous revendiquons certains changements au sein de la FEF, nous réaffirmons notre pleine confiance dans cette structure qui défend au mieux nos droit étudiants en Communauté française.
- Actuellement, Marcourt souhaite réformer les organes de représentation étudiante locaux (BEA) et communautaires (FEF). Les propositions de réformes avancées semblent désarticuler les niveaux local et communautaire de représentation étudiante (2 élections séparées). Ce système nous semble particulièrement dangereux, car les conseils étudiants (BEA) sont les seuls vrais liens des organes communautaires (FEF). Evidemment, ce plan de restructuration censé apporter plus de démocratie dans la représentation étudiante est annoncé la veille des examens et de façon peu démocratique puisque les étudiants n'ont pas été consultés. Voici la pétition: http://9756.lapetition.be/
- 1600 personnes étaient présentes à la manifestation "Wendy Contre-Attaque" pour le refinancement de l'enseignement supérieur. Peu nombreuses sont les autorités qui y ont assisté. Quelques semaines plus tard, près de 10.000 professeurs de l'enseignement obligatoire défilaient dans les rues de Bruxelles en revendiquant un refinancement de l'enseignement obligatoire. L'année prochaine, notre campagne sera commune ! En attendant, la pétition continue: http://9752.lapetition.be/

7) Enseignement :
- Nous avons obtenu la possibilité pour tous les étudiants de devancer leurs cursus de façon continue. Avant : si vous doubliez en BA1, vous pouviez devancer en BA2, mais une fois en BA2 vous ne pouviez plus devancer, même si votre année comportait moins de 60 crédits. Maintenant : c'est possible. Attention ! les autorités ont imposé une restriction supplémentaire : on ne peut passer un même cours qu'à 4 reprises. Les autorités ont refusé notre proposition d'autoriser à un BA3 redoublant de devancer des cours de MA1, prétextant une différence "philosophique" entre les deux cursus.

8 ) Frais d'inscription en seconde session :
Comme vous le savez, les étudiants qui ont le malheur d'avoir une deuxième session doivent payer 35 euros pour pouvoir présenter les épreuves (à l'exception notable des étudiants boursiers). Suite à un rencontre informelle avec le Recteur, le Président et le vice-Président, durant laquelle étudiants et autorités convenaient que ce système équivalent à une "double peine" n'était pas tolérable, le BEA a mis un point à l'ordre du jour du CA, afin de voter le principe de la suppression de ces frais, et demander à l'administration financière pour financer cette mesure. A notre grand étonnement, les autorités ont, en séance, défendu ces frais. L'inscription à la deuxième session restera donc payante.

9° Délégués étudiants facultaires et infra-facultaires :
- Un accord de principe a été trouvé sur le financement des Bureaux étudiants, mais les chiffres doivent être justifiés et affinés
- Un accord de principe a été trouvé sur l'officialisation des élections des délégués de département, filières, ainsi que délégués d'années, le travail est renvoyé en Faculté.

Conclusion :
Défendre ces projets est loin d'être une partie de plaisir. Sous ses avatars progressistes, l'ULB est en réalité l'antre du conservatisme. La moindre proposition de changement effraie : demander une visite des copies et l'affichage des notes avant la délibération peut se voir opposer une levée de boucliers sans précédents.
Les Conseils d'administration ressemblent bien souvent à une joute entre étudiants et autorités, pour la bonne et simple raison que ce cénacle n'est pas libre : nous, étudiants, sommes les plus indépendants car relativement épargnés par la relation de subordination qui peut régner entre : Recteur - Professeur - Chercheur et Président - Personnel. Nous, n'avons eu à essuyer que quelques remarques désobligeantes et quelques insultes. Loin d'être constamment dans l'opposition, nous sommes une des rares délégations proactives dont les propositions remplissent bon nombre des réunions officielles**, mais la résistance à l'encommissionnement est plus qu'ardue. Nous avons besoin de vous*** ! rendez-vous lundi 13 juin à 18h30 au BEA.

* Chiffre avancé par J.-C. Marcourt lui-même au Parlement de la Communauté Française.
** A titre d'exemple, au cours de notre mandat, nous avons mis à l'ordre du jour du Conseil d'Administration, de la Commission d'enseignement, de la Commission des Affaires Sociales étudiantes et de la Coordination d'action pédagogique plus de points que l'ensemble des délégations réunies (académique, personnels, chercheurs) - sans compter ceux dont on nous refuse le droit de discuter.
*** Ce sinistre tableau dépeint la réalité des instances de l'ULB, mais ne voudrait certainement pas confondre tout le monde. Bien entendu, demeurent quelques irréductibles qui oeuvrent pour le bien de l'ULB - et des étudiants, quand ils se rappellent qu'ils sont là pour "ça".


Bureau des Etudiants Administrateurs

David
Admin
Admin

Messages : 485
Date d'inscription : 17/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par guignol le Mar 31 Mai - 14:27

"Liberté d'expression :
Le BEA est outré par la prise positions des autorités académiques face aux accusations d'antisémitisme dont est victime le cercle Solvay. L'ULB peut-elle encore résister à la pensée dominante ? Nous tenons à soutenir le Cercle Solvay, pour les "affaires" du baptême et du caducée, et par là-même réaffirmer le droit à la polémique et à l'impertinence, sceau de notre Alma Mater. Nous sommes actuellement en train de réformer la procédure permettant d'organiser des événements au sein de l'ULB."

cette affaire dépasse le BEA un petit peut... et je pense qu'ils ne peuvent pas prendre de position ("outrée") raisonnable en ayant été informé que par les média (quelque ils soit)...

guignol

Messages : 67
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par Klote le Mar 31 Mai - 16:04

Je ne vois pas en quoi ça dépasse le BEA, qui sont les représentants étudiants au plus haut niveau de l'ULB... C'est parfaitement logique qu'ils s'expriment sur ce sujet, le contraire serait étonnant.

Quant à leurs informations, en quoi sont-elles plus biaisées que celles dont disposent les autorités académiques?

Après, leur message me semble aussi exagéré dans les termes mais c'est souvent le cas dans leurs newsletters, ça fait partie du jeu politique dans lequel ils occupent la place de l'opposition... A chacun de garder son esprit critique et de se faire un avis personnel, en confrontant les points de vue Smile

Klote
Admin
Admin

Messages : 174
Date d'inscription : 21/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par guignol le Mar 31 Mai - 16:44

c'est plus sur le terme: "Le BEA est outré" mais oui, ça doit être une position politique qui me dépasse moi Very Happy

Car la dernière réunion ACE avait accueilli le recteur un personne et un représentant du conseille d'administration. Ils était tout deux sur la même longueur d'onde; Pas de sanction, car comme on sait, le folklore c'est le folklore. Il faut juste que les étudiant sache prendre des pincette pour s'exprimer ^^




guignol

Messages : 67
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par Klote le Mer 1 Juin - 14:17

C'est vrai que dans ces circonstances, leur réaction "outrée" est un peu bizarre et moi aussi je trouve qu'ils exagèrent dans leur message mais à partir du moment où les médias sont impliqués et que le BEA s'adresse à ses électeurs, cette exagération ne m'étonne pas.

Car d'un autre côté, les interviews du recteur et du président du CA au JT de la RTBF notamment n'étaient franchement pas favorables à Solvay. C'est un peu hypocrite de crier au scandale en public et puis de laisser couler en privé... Et dans ce sens je peux comprendre la position du BEA.

Quoiqu'il en soit, cette affaire fait beaucoup de bruit pour pas grand chose. Car dans le fond, Solvay n'a rien fait de mal.

Klote
Admin
Admin

Messages : 174
Date d'inscription : 21/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par Lio le Mer 1 Juin - 17:10

C'est effectivement pour ça qu'ils se disaient "outrés" : Au CA, les autorités la coulaient douce, et dans le journal, ils étaient loin de l'être.

Bon après, le BEA est souvent outré ;-) mais ils travaillent aussi sur de bons dossiers...

Lio

Messages : 113
Date d'inscription : 22/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BEA] Des nouvelles de vos délégués au Conseil d'administration

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum